ven, 03/09/2021
Télécharger le communiqué de presse et autres fichiers liés
Immobel France Tati Building

En invitant les propriétaires, concepteurs et architectes à imaginer à quoi ressembleront demain les locaux vides d’aujourd’hui, la nouvelle édition de Réinventer Paris incarne l’engagement de Paris à s’adapter aux nouveaux usages de la ville et de celles et ceux qui la font vivre. Ainsi, le projet du développeur immobilier Immobel France, membre du groupe Immobel a été désigné lauréat afin de repenser les bâtiments du Tati Barbès en 8.000m2 de logements, commerces et bureaux, sans dénaturer ce lieu emblématique du 18e arrondissement de Paris.

 

Dans une ville aussi attractive et dense que Paris, construire et aménager de nouveaux logements est une priorité. La proposition d‘Immobel France, qui mêle logements, commerces, bureaux, hébergement hôtelier et espace culturel, s’est imposée comme une solution assez innovante et forte pour donner une nouvelle identité à ce lieu unique de la vie parisienne.

La proposition acceptée préserve au mieux l’identité du bâtiment puisqu’elle prévoit le moins de démolition possible, en conservant 65% des planchers et 84% des façades existantes, dont la préservation intégrale de l’immeuble haussmannien.

Elle permettra également la création de 2.400m2 de logements dans l’ancien site du Tati Barbès, dont 30% de logements sociaux et familiaux.

Enfin, ce lieu unique accueillera également 1.222m2 de commerces en pied d’immeuble, en résonnance avec le quartier.

« Le projet d’Immobel démontre l’intérêt de ce nouvel appel à projets Réinventer Paris 3 qui concilie les ambitions de la Ville de Paris en matière d’architecture, d’environnement et d’implantation locale, tout en se mettant aux côtés des propriétaires pour les accompagner dans la cession d’un actif en grand partie vacant depuis des années» explique Emmanuel Grégoire, Premier adjoint à la Maire de Paris en charge de l’urbanisme, de l’architecture, du Grand, de la transformation des politiques publiques et des relations avec les arrondissements.

 « Le magasin Tati à Barbès est connu de tous et contribue à l’identité du 18ème arrondissement. Je me réjouis que ce lieu emblématique puisse bientôt offrir de nouveaux logements au quartier. Ceux-ci permettront à des ménages de toutes classes sociales de continuer à se loger au cœur de Paris » ajoute Ian Brossat, Adjoint à la maire de Paris en charge du logement, de l’hébergement d’urgence et de la protection des réfugiés.

« L’immeuble TATI est une entrée emblématique du 18ème arrondissement. Sa transformation, notamment en logement sociaux, la création de nouvelles surfaces commerciales et l’ouverture d’un tiers-lieu culturel à l’angle des boulevards Barbès et Rochechouart contribueront au foisonnement culturel et commercial qui a toujours caractérisé le quartier de Barbès, avec un projet architectural exigeant et durable. » conclut Eric Lejoindre, Maire du 18ème arrondissement de Paris.

Le projet prévoit également  la création de bureaux, d’un hébergement hôtelier, ainsi qu’un tiers-lieux culturel accessible depuis les boulevards.

« Immobel France se réjouit d’avoir été sélectionné pour transformer cet ensemble immobilier qui a marqué plusieurs générations de Parisiens. Ce projet regroupe les enjeux de reconversion urbaine sur lesquels l’ensemble du groupe Immobel a bâti son expertise et son savoir-faire ces dernières années. La programmation mixte que nous proposons ici apportera une réponse aux besoins humains, sociaux et culturels du quartier de Barbès » indique Fabien Acerbis, directeur général d’Immobel France.

Dans le cadre d’un mandat exclusif confié à BNP Paribas Real Estate Transaction France, l’ensemble immobilier est acquis auprès des propriétaires actuels : la famille Ouaki (fondatrice de la marque Tati) et le groupe GPG (GIFI). La famille Ouaki est également accompagnée par Letus Private Office.